Edgar Jayet

  • Moon Village2021

    Ecole Camondo x ESA

    2021

    L'Agence spatiale européenne explore actuellement les possibilités de l'impression 3D pour construire des habitations lunaires. Face aux difficultés de transport des matériaux sur la Lune, elle étudie l'utilisation du sol lunaire, appelé régolithe, comme matériau de construction. Depuis l'Antiquité, l'Homme a écrit son destin dans le ciel, espérant y lire son avenir, être entendu par les dieux, sans échapper pour autant à la gravité. Aujourd'hui, l'Hommeest sur le point d'échapper à sa condition terrestre, il a dépassé ses prédispositions naturelles grâce à la technologie, et a mis de côté ses croyances et sa peur de s'aventurer au-delà de notre atmosphère. Le projet d'une base lunaire est bien plus qu'une autre capsule spatiale. Il concerne l'Humanité et l'héritage que nous pouvons transmettre. Une grande page est sur le point d'être tournée et nous devons mesurer les enjeux culturels et symboliques qu'elle représente. Cette proposition vise à penser une base lunaire tournée vers la Terre comme une célébration de l'humanité mais aussi des meilleurs observateurs de notre planète. En plus de grandes expériences qui pourraient nous aider à mieux vivre sur Terre, elle peut être un avant-poste pour l'humanité et un rappel constant de notre position dans l'infini de l'espace.
    The European Space Agency currently explores the possibilities of 3D printing to construct lunar habitations. Addressing the challenges of transporting materials to the moon, the study is investigating the use of lunar soil, known as regolith, as building matter. Since ancient times, Man has written his destiny in the sky, hoping to read his future, to be heard by the gods, without escaping gravity. Now Man has recently escaped his earthly condition, he has exceeded his natural predispositions thanks to technology, and put aside his beliefs and his fear of venturing beyond our atmosphere. The project of a lunar base is a lot more than another space capsule. It is concerning humanity and the legacy we can confer to it. A big page is about to be turned and we need to measure the cultural and symbolic challenges it embodies. This proposition aims to think about a lunar base looking towards motherland as a celebration of man-kind but a well as the very best observers of our planet. In addition to great experiments that could help us live better on Earth, it can be an outpost for Mankind and a constant reminder of our position in the infinity of space.