Edgar Jayet

  • À l'ombre des bories...2020

    Tiny House / Ecole Camondo

    2020

    Un champ d’oliviers quelque part dans le Gard entre Montarren et Saint-Médiers…. Plus qu’un paysage c’est ici le décor de mes jeux, de mes rêveries d’enfant. Un monde à soi, une rencontrez avec les éléments, un dialogue avec une borie. “Grand-père cueille les olives, puis s’en va faire la sieste, une montgolfière passe dans le ciel. Il fait beau, les cigales chantent dans les lavandes et Attalie dort à mes pieds”. C’est en retrouvant ce fax de mon grand-père accompagné de deux dessins que je souhaitais par ce projet comprendre ce que représentait le midi de mon enfance. Tout y est, le soleil, le vent, la terre, la vue sur le duché d’uzès au loin, un buisson de lavandes, le chien, la sieste.. Ces dessins font projet. Cette tiny house sera empreinte de ce sud ! Ce paysage gardois est parsemé d’innombrables bories, ou plutôt capitelles dans la région. Ce sont d’anciens abris de berger, des architectures vernaculaires en pierre sèche, abandonnées les mois d’hiver. Mon projet s’implante à l’ombre de cette borie en contrebas de l’ancienne maison familiale. Une tiny house au coeur d’un champs dont la cueillette des olives et l’entretien des arbres rythmera l’année. Il s’agira ici de s’occuper du territoire que l’on occupe, s’occuper des arbres qui nous abritent, nous protègent.